LE SIGNAL

Sur les bords de la côte Atlantique française, un immeuble résidentiel surplombe l’océan, parmi de nombreux autres.

Cet immeuble, appelé «  le Signal », était habité par des retraités ou des familles pendant les périodes de vacances. Mais depuis peu, celui-ci menace de succomber à l’érosion dunaire, provoquée par les embruns et la rapide montée de l’océan ces dernières années.

Le Signal, un nom plein d’ironie pour cette résidence, quand on sait que c’est une véritable alerte que le maire a donné à ses habitants lorsqu’il a ordonné leur expulsion en 2014.

Pratiquant l’exploration urbaine depuis de nombreuses années, les lieux abandonnés sont souvent au cœur de mes travaux photographiques. Mais c’est la première fois que je me trouve face une phase transitoire, que ce soit au niveau social ou architectural. En effet, malgré l’abandon brutal des lieux, les anciens habitants de la résidence demeurent en colère.

Aujourd’hui, l’accès au bâtiment est interdit au public, y compris à ses anciens propriétaires. Cependant, les lieux ont été investis par des squatteurs, qui ont pris place dans les différents appartements, certains parfois encore meublés.

J’ai eu la chance de rencontrer une partie du syndicat de copropriété et d’échanger avec eux. Ceux-ci ont été touchés par ma sensibilité, et inversement. Ils m’ont donné leur accord pour partager leur histoire et leurs visages.

Au fur et à mesure que je retournais à cet endroit, les meubles disparaissaient, les murs se dégradaient ou s’embellissaient de graffitis, les sols s’encombraient et s’affaissaient, les portes se condamnaient, ou au contraire, n’existaient plus.

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom